Portrait de trois dames

Portrait de trois Dames. Peinture à l'huile par Richard Martens.

Voici une peinture à l’huile qui fut une commande. La commande d’une dame qui souhaitait offrir la toile pour un anniversaire, à sa mère… Ce que je suppose qu’elle fit.

C’est la seule trace que je possède de cette peinture à l’huile. Il s’agit d’une photographie argentique en 24 x 36 mm. C’est ce négatif, de très petit format, que j’ai scanné, il y a d’ailleurs fort longtemps…

Cette reproduction est légèrement flou, afin de garder l’incognito des personnes représentées…

Triple portrait de dames

Portrait de trois Dames. Peinture à l'huile par Richard Martens.
Portrait de trois Dames. Peinture à l’huile par Richard Martens.

Cette peinture sur toile fut donc une commande. Laquelle me fut transmise par un collège, qui ne souhaitait pas la réaliser. Quant à l’encadrement, il fut réalisé par la professeure d’encadrement de l’atelier, si mes souvenirs sont fidèles…

J’ai fait cette peinture, dans le cadre d’un atelier privé Parisien, où je donnais des cours, toute la journée du jeudi, chaque semaine. Et par le biais de l’atelier, certaines personnes, de passage, venaient commander une peinture…

C’est l’une des rares toiles que j’ai vendue, aidé en cela par Georges, le collègue peintre… Il est vrai que comme j’exerçais comme illustrateur, je n’avais pas le besoin de vendre, puisque ce que je vendais, dans la presse2 et dans l’édition3, voire plus rarement dans la publicité, c’était le droit de reproduction, et non le droit de propriété. Car la pratique dans ces trois univers, est d’acheter un droit de reproduction, selon la loi du 11 mars 1957, sur la Propriété artistique et littéraire, Ainsi, je pouvais garder les originaux… Et si le droit de reproduction n’est pas un droit exclusif, il arrive que le photographe, ou l’illustrateur, vende à nouveau sa création ailleurs… Si le sujet s’y prête ! Cela m’est arrivé…

Ici, la commande consistait à reproduire une photo d’amateur, assez petite, faite lors d’une soirée, dans un restaurant, de ces trois dames, avec un éclairage relativement sombre. Le document original était très chaud de couleurs, avec une forte dominante orange, comme souvent lors de prises de vues en intérieur, avec un éclairage artificiel.

Il a été proposé — et accepté — de placer les trois personnes dans un jardin. Et j’ai cherché à rendre une atmosphère relativement “magique”, par les couleurs. Et la commanditaire a semblé contente de cette peinture…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Richard Martens

Texte version 1.6

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Richard Martens

Diplômé des Arts-Déco (Ensad) de Paris. Ancien étudiant des Beaux-Arts (Ensba) de Paris. Illustrateur & graphiste de formation. J’ai exercé pour la presse, l’édition, le jeu vidéo pendant environ 20 ans. Professeur de dessin, de peinture & de graphisme depuis 1984… Et j’enseigne le dessin réaliste en cerveau droit depuis 1986…