INKtober2016 – RM-07

Dessin d'un pendule en bois. Réalisé au stylo-bille noir, avec un lavis gris sur papier blanc, par Richard Martens, pour #INKtober2016 nº 7. #thefrenchINKtober #thefrenchINKtober2016 #INKtober #INKtober2016 @jakeparker #RichardMartens

Pour le numéro 7 d’INKtober, Jake Parker, le créateur de #INKtober1, a proposé le mot « Perdu ». Pour les personnes qui l’ignorent, c’est toujours sans crayonné. Je le rappelle, car certaines personnes au vu de mes dessins, ont cru qu’un crayonné était possible. Donc directement à l’encre comme le nom Anglo-Saxon le laisse clairement entendre. « Ink » égale « Encre ». Et « Tober » est le raccourci de « October » (« octobre »).

Renata Dessin nous a proposé de participer2 à #INKtober2016. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’y participe. Après la publication de cet article, comme d’habitude, je posterai ce dessin dans son Groupe Facebook : AteliersCréatifs-Renata3. (:-{0}

INKtober2016 nº 7 – Perdu

Dessin d'un pendule en bois. Réalisé au stylo-bille noir, avec un lavis gris sur papier blanc, par Richard Martens, pour #INKtober2016 nº 7. #thefrenchINKtober #thefrenchINKtober2016 #INKtober #INKtober2016 @jakeparker #RichardMartens
Dessin d’un pendule en bois. Réalisé au stylo-bille noir, avec un lavis gris sur papier blanc, par Richard Martens, pour #INKtober2016 nº 7. #thefrenchINKtober #thefrenchINKtober2016 #INKtober #INKtober2016 @jakeparker #RichardMartens

Pour illustrer le mot « Perdu », j’ai dessiné un pendule en bois foncé.

Il s’agit d’un dessin d’observation. Pour le dire autrement, j’ai posé le pendule devant moi. Avec un peu de pâte adhésive sous lui, de façon à ce qu’il ne roule pas. J’ai choisi l’angle de l’axe médian de l’objet. Et j’ai disposé le fil – double – d’une façon que j’estimais harmonieuse…

Pourquoi un pendule ? Grâce à un remue-méninges !

Quel a été ma démarche en pensant à ce mot ? Comment trouver des idées à partir d’un mot ? En se posant des questions en rapport direct avec le mot !

Je me suis donc demandé : qu’est-ce qui connote une perte, dans le sens de « perdu » ? Ce qui peut donner des pistes…

puis, quand on perd quelque chose – ou quelqu’un, en dehors du petit Poucet, que j’ai failli illustrer –, comment fait-on pour le retrouver ? Ce qui est une autre approche, qui génère d’autres réponses

Et j’ai fait une sorte de remue-méninges. Un « brainstorming » en Franglais… En est ressorti une liste. Si possible une liste concrète. Je veux dire par là, une liste de « choses » concrètes. Pas abstraites. Donc comme des objets, des personnages, des images… Voici le début de ma liste d’éléments observables, imagés  :

  • Le petit Poucet ; des cailloux ; de la mie de pain ;
  • le Bureau des objets trouvés ;
  • Saint Antoine de Padoue, qu’on est censé prier quand on perd quelque chose ;
  • ce brave Tryphon, ancien pratiquant de la boxe Française;
  • etc.

Le pendule de Tryphon !

Et tout à coup ! Euréka ! Que fait ce brave Tryphon, quand il perd quelque chose ou cherche son chemin ? Il utilise un… Pendule !

Et vous me direz : – « Qui est ce Tryphon ? » Voyons… vous ne connaissez que lui ! Tryphon est le prénom du Pr. Tournesol ! L’ami de Tintin et du Capitaine Haddock.

Voilà ! Vous savez tout ! Ou presque…

Pourquoi suivre la liste de Jake Parker ?

pourquoi ai-je choisi d’illustrer les mot de la liste de Jake Parker, traduite en Français4 (cf. #thefrenchINKtober2016) ?

Tout simplement, parce que trouver des idées est amusant, pour moi. Et m’entraine à être créatif ! Ensuite, il n’y a plus qu’à…

La technique employé pour « Perdu »

Pour le papier, il est fin et blanc – 90 g/m2. La feuille est au format A4.

Le dessin mesure environ 9 cm. Donc assez petit dans la page. Comme on dit en terme professionnel, il respire dans la page.

Les premiers tracés ont été fait avec une main légère pour les constructions. Avec un stylo-bille noir, sans crayonné (cf. la règle du jeu).

Puis, comme précédemment, j’ai modelé l’objet au stylo-bille avec de nombreuses hachures et contre-hachures… Et j’ai pris le temps de bien faire le double fil qui vrille un peu…

Enfin j’ai utilisé un pinceau à lavis gris (de l’encre diluée), et j’ai fait un dégradé pour renforcé l’aspect « arrondi » du pendule sur presque toute la surface. Et en pratiquant des réserves. C’est le nom pour les parties du papier qui restent vierges de lavis. Donc les blancs des éclats, c’est le blanc du papier.

Quand j’ai « scanné », j’ai veillé à garder la reproduction un peu plus grande que le dessin. Pourquoi ? Parce que certaines personnes m’ont demandé comment je faisait mes hachures. Avec une reproduction légèrement agrandie, cela leur permet de mieux voir… Et probablement de voir la réponse, de mieux savoir…

Enfin, avec « Faute ! Oh ! Chope !« , j’ai utilisé simplement les deux pipettes pour le noir et pour le blanc, comme sur l’original… si le papier est ivoire ou coquille d’oeuf, bref s’il n’est pas blanc, je n’utilise que la pipette noire. Et je fais le reste « à la main »…

Ah ! J’allais oublié… Comme j’aime la calligraphie, que je la pratique et que je l’enseigne depuis de nombres années, j’ai calligraphié le texte. Et là ! horreur, j’ai réalisé que ce papier n’était pas adapté à la… plume !

 

Article utile ? Pensez à me le faire savoir en commentant ci-dessous. Merci d’avance de le faire maintenant.

Richard Martens (:-{D}

Texte version 1.1


Notes

Voici les liens de l’article. Si un lien est brisé dans le corps de l’article, il vous suffit de faire un copier-coller du lien ci-dessous, et de le coller dans la barre de votre navigateur…

  1. Jake Parker, qui a conçu #INKtober : https://www.facebook.com/inktober/?fref=ts
  2. Renata Dessin nous a proposé d’y participer, avec son blog « Dessinons ensemble » : http://lesimages2renata.com/
  3. Groupe Facebook « AteliersCréatifs-Renata » : https://www.facebook.com/groups/DessinezAvecRenata/
  4. Liste de Jake Parker, traduite en Français : https://www.facebook.com/Inktober2012/?fref=ts

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Richard Martens

Diplômé des Arts-Déco (Ensad) de Paris. Ancien étudiant des Beaux-Arts (Ensba) de Paris. Illustrateur & graphiste de formation. J'ai exercé pour la presse, l'édition, le jeu vidéo pendant environ 20 ans. Professeur de dessin, de peinture & de graphisme depuis 1984… Et j'enseigne le dessin réaliste en cerveau droit depuis 1986…

1 pensée sur “INKtober2016 – RM-07”